fbpx

LA SAGA DE GRIMR

BD-Concert / Bordeaux à partir de 11 ans

Création 2019/2020
D’après La Saga de Grimr de Jérémie Moreau – éditions Delcourt. Fauve d’Or au Festival International de la BD d’Angoulême 2018

DISTRIBUTION

Musique originale de l’Ensemble Drift
Sol Hess : chant, guitares, basse ; Jérome D’Aviau : batterie, clavier, mélodica, glockenspiel ; Frédéric Cazaux : clavier, basse, harpe celtique, boîtes à musique et componiums, mélodica ; Marie Savignat : régie.
Scénario et dessin de Jeremie Moreau
Vidéo : Benjamin Lacquement
Création Lumière : Christope Turpault

PRESSE

« Jérémie Moreau, signe à 30 ans, une quête initiatique sombre et forte dotée d’un incroyable souffle. » France Inter

« Porté par un souffle romanesque indéniable, ce récit au long cours (220 pages) vaut aussi pour la beauté magnétique de ses pages. » Le Monde

" Un puissant conte épique (..) l'album offre de sublimes décors aux couleurs aquarellées qui rendent à l'Islande toute la magnificence de ses fascinantes contrées." Le Figaro

PARTENAIRES

Espace Culturel Treulon / Ville de Bruges

Résidences de création itinérantes en Dordogne - Dispositif coordonné par l'Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord avec le soutien de la DRAC- Nouvelle Aquitaine et le Conseil départemental de la Dordogne.

CNV (pour résidences et ateliers à Bergerac et Périgueux)

Centre culturel Michel Manet et le Rocksane – Communauté d’Agglomération Bergeracoise

Le Sans Réserve – SMAC de Périgueux

Un projet soutenu par la Cie Florence Lavaud et accueilli en résidence au Lieu, pôle de création pour l'enfance et la jeunesse (St Paul-de-Serre).

Contact

DOMINIQUE TRENTO
Production - Tournée

Téléphone : +33 (0)6 23 39 32 01
Email : dom@larouteproductions.com

Retrouvez l'artiste

VIDEOS

À PROPOS

Créer un objet « Vivant »
L'idée d'adapter la Saga de Grimr en BD-Concert est née du désir de voir les planches féroces de Jérémie Moreau se libérer du papier et prendre vie dans un autre espace. La nature indomptable islandaise qu'il met en scène, semble en effet menacer à tout moment d'échapper au livre qui la garde. Il en va de même pour Grimr, son protagoniste orphelin, que l'envahisseur danois et le sort cruel tentent tant bien que mal d'anéantir. Doté d'une force impressionnante, la passion et l'amour l'animeront jusque dans sa perdition, et sa vitalité continuera à faire vibrer les volcans, bien au-delà de sa mort.
C'est cette énergie et cette ardeur là que nous allons tenter de mettre en valeur dans ce spectacle, tant à travers l'adaptation vidéo, que dans la composition musicale, et leur interprétation live.
La musique sera réalisée par trois musiciens : Frédéric Cazaux (Cie Fracas, Sol Hess & the Sympatik's...), Jérôme d'Aviau (Sweat Like An Ape !, Le Rocky Grenadine Picture Show...), et moi-même, Sol Hess (Sweat Like An Ape !, Cie Fracas, Le Rocky Grenadine Picture Show...). Notre point commun en plus d'être musiciens, est d'être tous les trois à la croisée de médiums artistiques : composition de musique pour le Théâtre et le Cinéma, écriture et réalisation de films et de livres de Bande Dessinée...
Très sensibles à la narration, nous mettons un point d'honneur à être au service de la dramaturgie. Ainsi la musique sera pensée comme une bande-originale dans laquelle nous trouverons des thèmes de personnages, leitmotivs, points d'orgue... La nature étant elle-même un personnage central du livre, elle aura elle aussi ses propres thèmes musicaux. L'instrumentation alternera entre instruments acoustiques (par exemple la harpe, faisant ainsi écho à une tradition musicale suggérée dans l'univers du livre), et instruments rock (guitare électriques, basse, claviers et batterie) afin d'y puiser l'électricité nécessaire pour faire fuser toute la férocité volcanique du livre par le biais d'univers musicaux actuels qui nous sont proches : le post-rock, le post-punk, la no-wave et le doom. La part belle sera donnée aux synthétiseurs, afin d'avoir recours à la froideur omniprésente de la nature islandaise. Toute cette musique sera jouée « Live » pendant la représentation.
Benjamin Lacquement, vidéaste ayant déjà une belle expérience de BD-Concert au travers du travail mené avec Splendor In The Grass autour de Come Prima d'Alfred, travaillera sur un montage dynamique, et appliquera certains procédés d'animation des dessins, afin de faire jaillir la puissance du livre de Jérémie Moreau. Il ne s’agira ni d’un film d’animation ni d’un diaporama. La source de son travail est la vignette telle qu’elle a été conçue. Elle est extraite de sa mise en page originale et doit s’inscrire dans un nouvel espace-temps qu’est la vidéo, avec une mise en mouvement de certains éléments tels que les « bulles », porteuses des dialogues avec leur intonation et leur émotion ; les focus sur certaines expressions des personnages permet de livrer leur intériorité ; le détachement des différents plans, au sein d'une même vignette, amène des impressions de perspective, de changement de focale ou de lecture dynamique. Et, comme la musique, « Live » également sera le jeu de la vidéo pendant la représentation. En effet, le vidéaste sera présent sur scène, et manipulera les images préparées par le biais d’instruments électroniques connectés à un logiciel de « vjing » ou de « créative coding ». Également musicien, il fera ainsi partie intégrante du « groupe » permettant le dialogue vivant entre musique et images en temps réels. Cela nous semble indispensable quant à l'adaptation du livre en « spectacle vivant ».
Enfin, si le focus sera évidemment mis sur la BD et l'écran, une attention particulière sera portée sur la scénographie afin de déplacer à des moments précis le regard du spectateur vers le plateau et les quatre interprètes. Par exemple, lorsque la tempête éclate, nous tenons à nous retrouver au centre de celle-ci, et de même pour l'explosion volcanique finale.
Plusieurs réflexions iront dans ce sens :
- placements et déplacements des musiciens qui changeront et s’échangeront les instruments au fil de l’histoire ;
- création lumière, assurée par Christophe Turpault (qui a une grande expérience au théâtre et à l’opéra), inspirée du travail de lumière omniprésent au sein des planches de Jérémie Moreau, et avec la volonté de créer à la fois une continuité et une dynamique vis-à-vis de l’écran, afin de mettre en valeur le jeu au plateau ;
-transposition des phylactères de la « voix off » de la BD à la voix de Sol, incarnant ainsi le narrateur de l’histoire ;
- travail de la vidéo comme un instrument de musique, avec la possibilité et le plaisir de jouer sur des aspects tels que le rythme (vitesse / tempo, répétitions…), l’intensité (« quantité » de dessins, luminosité, contraste…), l’ampleur (taille des images sur l’écran, gamme de couleurs, ...) ;
- travail sur le son en quadriphonie (ajout d’enceintes derrière le public), pour permettre de créer des plans comme sur une composition d’image, et ainsi faire voyager l’écoute entre l’écran, le plateau et l’ensemble de la salle ;
Ainsi c'est au travers d'une mise en scène et en espace de tous les éléments à notre disposition que nous espérons faire sortir les planches et l'histoire de Jérémie Moreau non seulement des planches, mais également de l'écran, afin de donner une autre vie à sa Saga, à l'image du livre, indomptable et véritablement spectaculaire.
Sol Hess, Jérôme d’Aviau, Fred Cazaux pour l’Ensemble Driftstoire XVIIIe siècle, les Islandais sont asservis par les Danois et confrontés à la misère provoquée par une succession de catastrophes naturelles. C’est dans ce chaos que Grimr, petit garçon aux cheveux de feux et au regard furieux, devient orphelin. Doté d’une force hors du commun, et capable de ressentir les forces de la nature il subit rapidement le regard suspicieux des adultes. Une accusation de meurtre va chambouler sa vie.

La Saga de Grimr convie à un voyage émotionnel dans le décor sauvage de l’Islande. Grimr va nous parler du poids de la filiation, de la violence de l’injustice, de la puissance de la Nature et de la force déraisonnable de l’Amour. Note d'intention L'instrumentation alternera entre instruments acoustiques et instruments rock, afin d'y puiser l'électricité nécessaire pour faire fuser toute la férocité volcanique du livre par le biais d'univers musicaux actuels qui nous sont proches : le post-rock, le post-punk, la no-wave...

Toute cette musique sera jouée « Live » pendant la représentation. Et, comme la musique, « Live » également sera le jeu de la vidéo. En effet, le vidéaste sera présent sur scène, et manipulera les images préparées par le biais d’instruments électroniques connectés à un logiciel de « vjing ».

Enfin, une attention particulière sera portée sur la « mise en scène » afin de déplacer à des moments précis le regard du spectateur vers le plateau et les quatre interprètes. En Février 2020, Florence Lavaud (Molières jeune public 2006 pour Un Petit Chaperon Rouge) sera le regard extérieur de cette création.

L’Ensemble Drift !

AUDIO

AGENDA

  • 26May, 2020

    Annulé / La Saga de Grimr, Bulles en Buch

    Annulé / La Saga de Grimr, Bulles en Buch

    La Teste de Buch (33)

  • 27May, 2020

    Annulé / La Saga de Grimr, Bulles en Buch

    Annulé / La Saga de Grimr, Bulles en Buch

    La Teste de Buch (33)

  • 05June, 2020

    La Saga de Grimr, Le Rocksane

    La Saga de Grimr, Le Rocksane

    Bergerac (24)

  • 05June, 2020

    La Saga de Grimr, Le Rocksane

    La Saga de Grimr, Le Rocksane

    Bergerac (24)

  • 19August, 2020

    La Saga de Grimr<br>Abbaye de Sorde (40)

    La Saga de Grimr
    Abbaye de Sorde (40)

  • 09October, 2020

    La Saga de Grimr <br> Festival Bd, Bassillac (24)

    La Saga de Grimr
    Festival Bd, Bassillac (24)

    Bassillac (24)

  • 05December, 2020

    La Saga de Grimr<br>Salon de Provence (13)

    La Saga de Grimr
    Salon de Provence (13)

  • 05November, 2020

    La Saga de Grimr<br>Esp.Treulon à Bruges (33)

    La Saga de Grimr
    Esp.Treulon à Bruges (33)